Se réinventer

Voilà le credo de mon nuage depuis quelques temps. Force est de constater que mes envies et ma consommation changent beaucoup ces dernières années. C'est tout naturellement que mon nuage évolue également en suivant mes orientations personnelles. Depuis le début de la création de mes bijoux, j’utilise des breloques émaillées en résine époxy. Leur point fort ? Une résistance à toutes épreuves et un rendu brillant, aux couleurs vives. Cependant, je dois admettre que leur point faible prend le pas sur le positif dans un coin de ma tête depuis quelques temps : la résine époxy est un dérivé du plastique et donc, du pétrole. Vous comprenez alors le problème. N’étant plus à un défi prêt, je me suis mise à la recherche d’un nouveau médium plus noble mais tout aussi résistant. Et comme bien souvent dans la vie, c’est en allant vers plus de simplicité que tout c’est parfaitement mis en place.

 

En effet, pourquoi émailler des plaques de laiton (qui nécessite des intervenants et des ressources supplémentaires) lorsque l’on peut partir de la terre ? C’est par ce simple cheminement de mes pensées vagabondes que je me suis lancée en début d’année dans une formation de céramique. Là aussi, les étoiles se sont plus ou moins alignées en ma faveur (il faut avouer que je suis de nature à voir le bon côté des choses par défaut !) : un atelier se situe à dix minutes à pied de chez moi, deux formations se succèdent et s’avèrent parfaitement adaptées à mes besoins. Certes, le confinement stop mon apprentissage, mais je peux ainsi pratiquer le modelage et faire mille et un essais directement chez moi, me laissant le temps de m’exercer, d’apprendre, de penser mon projet.

Bref, je suis plus que ravie de ce nouveau challenge. Le résultat vous sera dévoilé début octobre lors du lancement de la nouvelle collection. J’ai tellement hâte d’avoir vos retours !